loader image

Les traitements
de surface mécaniques

Décapage du métal : sablage, grenaillage, corindonnage, microbillage

Une traitement de surface mécanique, pourquoi ?

Le traitement de surface est indissociable d’un process de peinture de qualité.
C’est par le traitement de surface que l’on obtient les caractéristiques d’adhérence et de résistance à la corrosion. Il peut être mécanique et/ou chimique.

Les traitements de surface mécaniques les plus répandus en préparation avant peinture sont le grenaillage et le corindonnage (communément appelé sablage). Plus généralement on parle de projection d’abrasifs.

Grenaillage acier et inox

Principe du grenaillage

  • Projection d’un abrasif (grenaille billes acier ou inox…) sur la surface de la pièce. Ce traitement de surface mécanique donne une rugosité variable suivant la granulométrie et la pression de projection des billes.

Objectifs du grenaillage

  • Éliminer les souillures (agents de démoulage…), calamines (soudures, découpes laser…), traces d’oxydation, corrosion…
  • Améliorer l’adhérence de la peinture : l’aspect rendu rugueux offre une plus grande surface de contact au film de peinture.
  • Adoucir les arêtes vives et les bavures (risque majeur pour les départs de corrosion).
  • Décaper : le grenaillage permet de décaper d’anciennes couches de peinture pour les chantiers de rénovation.

Types de grenaillage

Il existe différents types de grenaille, elles diffèrent par :

  • leur forme : angulaire ou sphérique
  • leur granulométrie
  • leur matière : acier ou inox. La grenaille inox est recommandée pour le traitement des pièces en aluminium

Contrôles qualité du grenaillage

La préparation de surface joue un rôle primordial pour la tenue du système peinture dans le temps. Des contrôles sont réalisés pour en assurer la qualité :

  • Contrôle de la qualité de l’abrasif (recherche de contaminants dans l’abrasif selon la norme ASTM D4940)
  • Évaluation de la rugosité grâce à un comparateur visiotactile (selon Norme ISO 8503-1)
  • Évaluation du degré de soin (norme ISO 8501-1)

Sablage et Corindonnage

Principe du sablage/corindonnage

  • Le sablage est l’opération traditionnelle de décapage mécanique, effectuée par l’action d’un jet de sable sur la pièce. Applicable sur l’acier, la fonte, l’inox, et l’aluminium. Le sablage n’est plus une pratique industrielle car l’utilisation du sable est totalement interdite pour cette activité. Le sable a été remplacé par le corindon.
  • Le corindonnage (projection de corindons) est une opération d’abrasion de surface plus doux que le sablage. Applicable sur l’aluminium.

Objectifs du sablage/corindonnage

  • Le corindonnage permet d’éliminer les impuretés (peinture, vernis, rouille, oxyde) de la surface du métal.
  • Il opère un nettoyage superficiel préalable à un traitement de thermolaquage ou de galvanisation.
  • Il permet de créer une rugosité de surface moyenne ou faible, compatible avec l’accroche d’un revêtement ou d’une peinture poudre ou liquide.
 
2

grenailleuses acier automatiques (gabarit max 1.5m x 0.8m x 0.8m)

3
grenailleuses inox jet libre (gabarit max 7m x 2.5m x 2.5m)
1
cabine de projection d’abrasifs : grenaille acier ou corindon (gabarit max 16m x 4m x 4m)

Nos
installations de grenaillage

Nos sites sont tous équipés au minimum d’une installation de grenaillage pour le traitement de surface mécanique des pièces métalliques à traiter ou à peindre.

Le Décapage des pièces métalliques

Le marché de la rénovation est important : pourquoi jeter un ouvrage en acier ou un objet en métal alors qu’il peut être recyclé après rénovation?

Que ce soit uniquement d’ordre esthétique comme repeindre un salon de jardin ou pour suivre un programme de maintenance dans le domaine du nucléaire, le Groupe Pi peut intervenir et vous conseiller dans vos projets de rénovation des pièces métalliques.

Comme pour un acier brut, avant de repeindre, il faut réaliser une bonne préparation de surface. La première étape de la rénovation est donc le DÉCAPAGE.

Le DÉCAPAGE du métal consiste à :

\

Retirer les couches de peintures anciennes (on éliminera au minimum les couches non adhérentes)

\

Éliminer les traces de corrosion et souillures

Le décapage du métal est réalisé le plus souvent par projection d’un abrasif : grenaille (acier ou inox) ou corindon.

Selon les cahiers des charges et besoin du client un décapage partiel ou total est réalisé.

Les éléments métalliques ainsi décapés pourront ensuite suivre les étapes d’application de peinture liquide ou peinture poudre (thermolaquage).

Le décapage du métal peut également se faire par :

\

Décapage chimique

\

Décapage thermique (pour l’acier)

Le Groupe Pi
est au + proche
de chez vous via
chacune de ses
filiales
x Demande de devis